Les territoires des États et de l'Union ont la flexibilité de décider de la réouverture des écoles et des établissements d'entraîneurs de manière progressive

Le gouvernement a autorisé l'ouverture de cinémas et de multiplexes, de parcs de divertissement et d'expositions interentreprises à partir du 1er octobre dans le cadre des nouvelles directives COVID-19 Unlock pour les activités en dehors des zones de confinement. Les écoles peuvent être ouvertes de manière graduelle par les États et les territoires de l'Union à partir du 15 octobre. Les voyages aériens internationaux continueront toutefois d'être limités, sauf pour les opérations autorisées par le ministère de l'Intérieur. Les nouvelles directives, publiées par le ministère aujourd'hui, sont basées sur les commentaires reçus des États et des territoires de l'Union et des consultations approfondies tenues avec les ministères et départements centraux concernés. Les cinémas, les théâtres et les multiplex seront autorisés à ouvrir jusqu'à 50% de leur capacité d'accueil. Ils devront suivre les procédures opérationnelles standard (SOP) qui seront émises par le ministère de l'Information et de la Radiodiffusion. Les expositions interentreprises (B2B) seront également autorisées à ouvrir dans le cadre des SOP qui seront finalisées par le ministère du Commerce. Les piscines utilisées pour la formation des sportifs seront autorisées à ouvrir, pour lesquelles le mode opératoire standard (SOP) sera publié par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Les parcs de loisirs et lieux similaires seront autorisés à ouvrir, pour lesquels le SOP sera publié par le ministère de la Santé et du Bien-être familial. Écoles, collèges, établissements d'enseignement et établissements d'entraîneurs Les gouvernements des États et des territoires de l'Union ont eu la possibilité de décider de la réouverture des écoles et des établissements d'entraîneurs de manière graduelle après le 15 octobre. La décision sera prise en consultation avec l'école ou l'institution concernée gestion, sur la base de leur évaluation de la situation, a déclaré le ministère de l'Intérieur. Toute décision serait toutefois soumise aux conditions suivantes: l'apprentissage en ligne / à distance restera le mode d'enseignement privilégié et sera encouragé. Lorsque les écoles organisent des cours en ligne et que certains élèves préfèrent suivre des cours en ligne plutôt que de fréquenter physiquement l'école, ils peuvent être autorisés à le faire. Les élèves ne peuvent fréquenter les écoles / institutions qu'avec le consentement écrit des parents et leur présence ne peut être imposée. Les écoles, qui sont autorisées à ouvrir, devront obligatoirement suivre les SOP qui seront émises par les départements de l'éducation des États et des UT. Le Département de l'Enseignement Supérieur (DHE), le Ministère de l'Education peut prendre une décision sur le moment de l'ouverture des Collèges et Institutions d'Enseignement Supérieur en consultation avec le Ministère de l'Intérieur (MHA), sur la base de l'évaluation de la situation. Toutefois, l’enseignement en ligne et à distance le sera. continue d’être le mode d’enseignement préféré et doit être encouragé. Les établissements qui ont besoin de travaux de laboratoire et d'expérimentation seront autorisés à ouvrir à partir du 15 octobre au profit des chercheurs et des étudiants de troisième cycle. Le ministère a souligné que les fonctions sociales, universitaires, sportives, de divertissement, culturelles, religieuses, politiques et autres congrégations étaient déjà autorisées avec un plafond de 100 personnes en dehors des zones de confinement. Les gouvernements des États et de l'UT ont désormais la possibilité d'autoriser de tels rassemblements au-delà de la limite de 100 personnes, en dehors des zones de confinement, après le 15 octobre.